Conditions de publication

Veuillez noter que la Revue de psychoéducation utilise les normes française de l'APA.

  • Politique Éditoriale

  • Fondée en 1964, la Revue de psychoéducation a pour mission de publier des articles empiriques ou théoriques (i.e., recension des écrits, travaux théoriques ou méta-analyse) visant à améliorer la compréhension du développement des capacités adaptatives et/ou problèmes d’adaptation chez les enfants, les adolescents ou les adultes vulnérables selon une perspective multidimensionnelle et intégrative. Cette compréhension se veut multidimensionnelle dans le sens qu’elle intègre les facteurs et les processus d’ordre psychologique, biologique et environnemental (i.e., famille, groupe de pairs, milieux scolaires et autres milieux institutionnels) susceptibles d’influencer positivement ou négativement les trajectoires développementales des individus. La Revue de psychoéducation vise également la publication d’articles empiriques ou théoriques abordant le développement, l’évaluation et la diffusion des stratégies d’intervention susceptibles de prévenir l’apparition ou l’aggravation des problèmes d’adaptation des enfants, des adolescents ou des adultes à risque ou en difficulté. La Revue de psychoéducation s’intéresse enfin aux meilleures pratiques en termes d’évaluation des capacités adaptatives et difficultés d’adaptation.

    Publiée deux fois l'an, en avril et novembre, la Revue de psychoéducation s'adresse aux intervenants travaillant auprès des jeunes en difficulté d'adaptation de même qu'aux chercheurs intéressés à approfondir leurs connaissances scientifiques dans ce domaine.

    Le numéro international normalisé des publications en série (I.S.S.N.) de la Revue de psychoéducation est 1713-1782.

    Les textes de la RPE se retrouvent sur la plateforme Érudit depuis 2011 et sont également indexés depuis 1983 dans la base de données bibliographiques Repère : http://repere.sdm.qc.ca

  • Directives aux auteurs

  • 1. Manuscrits inédits. La Revue de psychoéducation ne publie que des manuscrits originaux. Les manuscrits soumis ne doivent pas avoir été publiés ni proposés ailleurs durant la période de soumission à la Revue de psychoéducation. Les auteurs doivent faire parvenir le fichier en format Word.

    2. Langue de publication. La langue de publication de la Revue de psychoéducation est le français, à la qualité duquel le comité de direction attache une grande importance. Bien que les manuscrits acceptés fassent l’objet d’une révision éditoriale, celle-ci ne saurait atténuer la responsabilité des auteurs quant au niveau rédactionnel du texte soumis.

    3. Format et normes de publication. Les articles doivent être écrits à double interligne, sur du papier 8,5 X 11 po (ou A4). La police utilisée devrait être Times New Roman 12 ou Arial 11. Le texte doit être aligné à gauche ou justifié. Les marges doivent être de 2,5 cm (1po) et les pages numérotées en haut à droite et de manière consécutive (la page titre étant la première). Les articles soumis doivent compter au maximum 35 pages, incluant les références et les tableaux. Les manuscrits peuvent exceptionnellement dépasser 35 pages lorsque la nature du sujet l’exige. Toutes les pages doivent contenir un court entête (dérivé du titre) dans le coin supérieur droit. La présentation du texte, des tableaux, des figures et des références doit respecter les normes décrites dans le Publication Manual of the American Psychological Association (APA,7e édition).

    4. Page titre. Celle-ci contient le titre (maximum de 20 mots), noms et affiliations de tous les auteurs, de même que l’adresse de correspondance, numéros de téléphone et de télécopieur, et adresse électronique de l’auteur responsable de la soumission du manuscrit. La page titre du fichier doit être envoyée séparément.

    5. Page du résumé et mots-clés. Celle-ci doit inclure le titre de l’article, un résumé de 250 mots MAXIMUM, et de trois à cinq mots-clés. Lors de la décision finale, et si celle-ci se révèle positive, les auteurs devront fournir une traduction en anglais du résumé ainsi que des mots-clés. Un service de traduction pour le résumé est offert aux auteurs. Le tarif est de 22 cents par mot français. Les auteurs peuvent proposer leur propre traduction mais la qualité de cette traduction sera évaluée et au besoin, le coût d’une nouvelle traduction au tarif mentionné ci-dessus sera facturé aux auteurs.

    6. Texte principal. La première ligne d’un paragraphe (sauf celui du résumé) doit avoir un retrait positif de 1,25 cm (ou ½ po). Dans le cas des études empiriques, le texte doit être subdivisé en sections intitulées : Introduction, Méthodologie, Résultats, Discussion et références.

    7. Note de bas de page. L’utilisation des notes de bas de page doit être limitée au strict minimum.

    8. Références. Les auteurs sont priés de suivre les directives de la 7e édition des normes de l’APA, accessibles à l’adresse suivante :
    https://bib.umontreal.ca/citer/styles-bibliographiques/apa?tab=3281

    À titre d’exemple :

    Article de périodique avec DOI (Digital Object Identifier)
    Raymond, C., Marin, M.-F., Juster, R.-P. et Lupien, S. J. (2019). Should we suppress or reappraise our stress?: The moderating role of reappraisal on cortisol reactivity and recovery in healthy adults. Anxiety, Stress, & Coping, 32(3), 286 297. https://doi.org/10.1080/10615806.2019.1596676

    Article sans DOI (papier ou provenant d'une base de données)
    Préfontaine, I. et Lanovaz, M. J. (2017). Intervention psychosociale en autisme : examen de la portée de la littérature francophone. Revue de psychoéducation, 46(2), 301-312.

    Livre
    Lebovici, S., Diatkine, R. et Soulé, M. (2004). Nouveau traité de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent (2e éd., vol. 4). Presses universitaires de France.

    Chapitre de livre
    Chouchena, O., Soulé, M. et Noël, J. (2004). Les grands-parents dans la dynamique normale ou pathologique des enfants. Dans S. Lebovici, R. Diatkine et M. Soulé (dir.), Nouveau traité de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent (2e éd., vol. 4, p. 2633-2660). Presses universitaires de France.

    9. Tableaux et figures. Tous deux doivent être numérotés de 1 à n et comporter des légendes au besoin. Leur titre — ainsi que le contenu des tableaux — doivent être à simple interligne.

    10. Évaluation. Le processus d’évaluation a lieu en double aveugle. Les manuscrits sont soumis anonymement à au moins trois lecteurs arbitres. Le comité de rédaction s’inspirera de leur avis pour accepter les articles, les refuser ou requérir des modifications. Les auteurs recevront les commentaires des lecteurs arbitres, ainsi que la décision du comité de direction en deçà de trois mois (dans la mesure du possible) de la réception du manuscrit.

    11. Gestion des droits d’auteurs. Les opinions émises dans les articles publiés dans la Revue de psychoéducation n’engagent que leurs auteurs. Lorsqu’un auteur reçoit un avis de publication, l’article devient la propriété de la Revue de psychoéducation. Toute reproduction du texte ou d’extraits n’est dès lors permise que sur autorisation. L’auto-archivage par l’auteur sur un dépôt institutionnel n’est permis que pour la version publiée (postprint) de l’article, dûment accompagnée de la référence à la première publication dans la Revue de psychoéducation.

    Les manuscrits qui respectent les directives ci-haut mentionnées doivent être envoyés par courriel aux codirecteurs de la revue, M. Serge Larivée (serge.larivee@umontreal.ca) et M. Stéphane Cantin (stephane.cantin@umontreal.ca). Toute correspondance doit être adressée à :

    Serge Larivée/Stéphane Cantin
    Revue de psychoéducation
    École de psychoéducation, Université de Montréal
    Casier postal 6128, Succursale Centre-Ville
    Montréal (Québec), Canada H3C 3J7
    Téléphone : 514 343-6111, poste 2522

  • POLITIQUE ANTI-PLAGIAT

  • La Revue de psychoéducation refuse toute forme de plagiat, soit le fait de copier, en tout ou en partie, les travaux d’autrui en les faisant passer pour siens. L’auto-plagiat, soit le fait de copier ses propres travaux déjà publiés sans mentionner la référence à la publication d’origine, est également proscrit. Si un plagiat est suspecté avant la publication, l’auteur sera contacté afin qu’il remédie à la situation. Dans le cas d’un plagiat substantiel, l’article sera automatiquement rejeté et l’auteur ne pourra plus publier dans la Revue. Si un plagiat est découvert après la publication de l’article, celui-ci sera retiré de la Revue. L’auteur ne pourra plus publier dans la Revue de psychoéducation.  

  • POLITIQUE DE PRÉSERVATION NUMÉRIQUE

  • L’archivage pérenne de la Revue de psychoéducation est assuré par Portico.